Actualité

Gelées printanières

08 mai 2017
Vous n'avez pas pu passer à côté de l'information : les vignerons ont eu chaud ce printemps… Après une année 2016 catast...

Ry-Ponet

27 avr. 2017
Lorsque les gelées nocturnes cesseront de nous faire angoisser chaque nuit, alors, promis, je vous raconterai tout. E...

Chaque personne que je croise ces derniers temps me fait immanquablement la même remarque: "Je suppose qu'il n'y a rien ...

L'été arrive au bon moment !

16/07/2013

L’hiver ayant été fort long, nous attendions avec impatience la sortie des premiers bourgeons. Dès que ceux-ci arrivent, le vigneron surveille la météo car les gelées de printemps peuvent brûler ces bourgeons. Comme la nature est bien faite, en cas de gel, un contre-bourgeon est prêt à le remplacer. Alors que cette année nous avons étés épargnés par les gelées, quelle ne fut pas notre surprise de voir sortir tous les contre-bourgeons. Du jamais vu !

Nous avons ensuite appris qu’il en était de même en Alsace et dans le Bordelais. Sans doute un phénomène généralisé en 2013. Les laisser voudrait dire doubler la production … et diminuer la qualité. Nous avons donc enlevé, un à un les … 8.000 contre-bourgeons !


Pour sortir un grand millésime, il y a quelques paramètres indispensables :
- Un hiver dur. Nous l’avons eu
- Pas de pluie pendant la fleur. La fleur s’est faite sans une goutte de pluie
- De la sécheresse juste après la floraison. A  l’heure où j’écris ces quelques lignes, nous en sommes au treizième jour de chaleur et de sécheresse.

Alors, un grand millésime ce 2013 ?

Justine Galler


Imprimer Envoyer cette actualité à un ami
Envoyer cette actualité à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :
 

0 commentaire(s)



Aucun commentaire pour cette news !

Ajouter un commentaire